Mois du souvenir, de la condamnation et de la prévention des Génocides: À la suite d’une augmentation importante des cas de haine en ligne, des organisations appellent le Gouvernement du Canada à intervenir.

14 avril, 2020

Contact: Sevag Belian (613) 235-2622

 

OTTAWA, 14 avril 2020 – Avril 2020 marque le cinquième anniversaire de l’adoption de la Motion M-587 de la Chambre des communes, reconnaissant le mois d’avril comme mois du souvenir, de la condamnation et de la prévention des Génocides au Canada.

Pour cette occasion, une coalition d’organisations de défense des droits de l’homme, dont le Comité National Arménien du Canada (CNAC), le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA), le Congrès des Ukrainiens-Canadiens (CUC), l’Association Humura et Romanipe ont publié aujourd’hui la déclaration suivante:

« Alors que collectivement, nous faisons face à la pandémie de Covid-19, nous tenons à rappeler l’importance de la solidarité et de l’unité en ces temps difficiles. À maintes reprises, notre histoire a prouvé qu’en période d’incertitude et de désespoir, ceux qui sont les plus vulnérables sont souvent confrontés aux plus grands défis.

Compte tenu de la situation actuelle, nous continuons d’être gravement préoccupés par la récente augmentation des incidents de haine en ligne à travers notre pays et dans le monde; cela s’est encore plus répandu alors que les communautés et les familles essaient de rester connectées les uns avec les autres via des platformes en ligne en cette période de distanciation sociale imposée. Ceci nous démontre qu’il reste encore beaucoup à faire.

Nous savons que dans les premiers étapes menant à un génocide, des paroles sont utilisées pour cibler et déshumaniser des groupes de personnes. Et avec un nombre important de personnes qui utilisent l’internet aujourd’hui, il est essentiel de combattre la haine en ligne à sa source. Le tout « commence par des mots haineux », et la population doit être sensibilisée pour rester vigilante, afin de lutter efficacement contre cette haine.

Par conséquent, nous demandons au Gouvernement du Canada d’aller de l’avant avec sa politique contre la haine en ligne, en se basant sur le travail accompli par le Comité permanent de la justice et des droits de la personne de la Chambre des communes lors de la dernière législature. En plus, nous exhortons le Parlement du Canada à rétablir le Groupe parlementaire multipartite pour la prévention du génocide, ainsi qu’à fournir au groupe les ressources et le financement nécessaires pour pouvoir exécuter leur mandat, et pour pouvoir donner l’exemple dans la lutte contre le génocide et la haine.

Nos efforts concertés dans la lutte contre la haine, l’injustice et la discrimination nous ont conduits à de nombreuses réalisations, ainsi qu’à un Canada plus fort et plus diversifié. Nous restons confiants et espérons que le Gouvernement du Canada continuera de travailler avec nous et nos communautés pour s’assurer que « plus jamais » signifie vraiment « plus jamais» »

 

Contexte

  • En 2015, avec le soutien de tous les grands partis, la Chambre des communes a adopté à l’unanimité la motion M-587 désignant Avril comme Mois du souvenir, de la condamnation et de la prévention des Génocides au Canada.
  • La motion commémore les génocides actuellement reconnus par le Canada: l’Holocauste, l’Holodomor Ukrainien, le Génocide des Tutsis au Rwanda et le Génocide Arménien de 1915. De plus, le Parlement a également reconnu le Génocide Bosniaque et le Génocide des Yézidis de Syrie et d’Iraq.
  • Au cours de la dernière législature, le Comité permanent de la justice et des droits de la personne de la Chambre des communes a entrepris une étude sur la haine en ligne; il a tenu des audiences et reçu des témoignages écrits de dizaines d’organisations et de particuliers de partout au pays sur ce sujet important. En juin 2019, le Comité a publié un rapport contenant neuf recommandations sur la manière de s’attaquer au problème inquiétant et croissant de la haine en ligne.

À propos des partenaires de la coalition

  • Le Comité national arménien du Canada est le plus important et le plus influent organisme canado-arménien de défense des droits de la personne.
  • Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) est l’agence de représentation des Fédérations juives du Canada-UIA
  • Le Congrès des Ukrainiens Canadiens (CUC) est la voix de la communauté ukrainienne du Canada (1,4 million), réunissant des organismes ukrainiens canadiens nationaux, provinciaux et locaux.
  • L’Association Humura a été créée pour veiller à ce que le génocide perpétré contre les Batutsi rwandais ne soit jamais oublié.
  • Romanipe est un organisme à but non lucratif dont la mission est de défendre la dignité et les droits de la personne des peuples roms dans le monde entier.
ANCC NewsletterJoin our newsletter today for ANCC updates!