-COMMUNIQUÉ DE PRESSE-

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

28 février, 2019

Contact: Sevag Belian (613) 235-2622

 

Ottawa – Le Comité national arménien du Canada se joint aujourd’hui aux Arméniens du monde entier pour se rappeler solennellement des pogroms de masse systématique commis par les forces nationalistes azerbaïdjanaises contre la population arménienne pacifique de Sumgait, il y a trente et un ans.

Le massacre de Sumgait a été la première campagne d’extinction ethnique que les nationalistes azerbaïdjanais ont menée en réponse aux revendications légitimes d’autodétermination et d’indépendance du peuple arménien d’Artsakh. Ce crime grave contre l’humanité a alimenté de nouveaux épisodes sanglants d’anéantissement ethnique perpétrés par les autorités azerbaïdjanaises à Kirovabad, Mingechaur, Baku et ailleurs en Azerbaïdjan.

“Bien que ces épisodes épouvantables de notre histoire restent des blessures ouvertes, la peine ressentie est exponentielle, puisque l’Azerbaïdjan nie catégoriquement ces crimes à ce jour, à l’instar de leurs homologues turcs qui avaient établi un précédent lors du génocide arménien de 1915-1923”, a déclaré Shahen Mirakian, président du Comité national arménien du Canada.

Le massacre a coûté la vie à plus de 36 hommes, femmes et enfants arméniens innocents. Des médias de renommée internationale, notamment le New York Times, le Washington Post et de nombreux autres reportages ont relaté ces crimes odieux commis par les nationalistes azerbaïdjanais.

“L’impunité a toujours permis et encouragé les régimes tyranniques à commettre des crimes odieux et l’exemple de Sumgait n’est pas différent, puisque la communauté mondiale n’a pas réagi, ouvrant ainsi la voie à de nouveaux crimes et à une discrimination contre le peuple arménien,” a conclu Shahen Mirakian.

-30-

******

 

Le CNAC est la plus grande et influente des organisations arméno-canadiennes populaires des droits de la personne. Travaillant en collaboration avec un vaste réseau de bureaux, chapitres et sympathisants partout au Canada, et avec plusieurs organisations affiliées à travers le monde, le CNAC fait valoir les préoccupations de la communauté arméno-canadiennes pour un large éventail de questions et œuvre à l’élimination des violations des droits de la personne à travers le Canada et le monde.