Déclaration du CNAC sur l’annulation des permis suspendus en Turquie

(OTTAWA – 13 avril 2021) – Aujourd’hui, le Comité national arménien du Canada (CNAC) a fait la déclaration suivante concernant la décision du ministre des Affaires étrangères, l’hon. Marc Garneau, d’annuler tous les permis d’exportation d’armes vers la Turquie précédemment suspendus.  

«Le Comité national arménien du Canada accueille la décision du ministre des Affaires étrangères Marc Garneau comme une étape importante dans le respect des engagements du Canada en vertu du droit national et international.  

Bien que nous saluons cette décision, nous continuons d’avoir de sérieuses préoccupations concernant le régime de contrôle canadien d’exportation d’armes, ainsi que nos relations avec la Turquie dans ce domaine.

Alors que nous continuons à suivre la situation de près ,  nous demandons au gouvernement d’appliquer un niveau de transparence plus élevé dans le processus d’octroi de permis d’exportation d’armes et d’appliquer une interdiction totale des ventes d’armes canadiennes à la Turquie et à l’Azerbaïdjan.  

Nous restons profondément préoccupés par le fait qu’il existe encore des permis valides pour la Turquie et par l’intention du gouvernement de continuer le dialogue avec les responsables turcs «et de mettre en place un mécanisme de dialogue entre les responsables canadiens et turcs. Ce mécanisme permettra d’établir une confiance mutuelle et une plus grande collaboration en ce qui a trait aux licences d’exportation, et de veiller à ce qu’on ait une régularisation des garanties d’utilisation finale avant d’octroyer toute nouvelle licence portant sur des biens et technologies militaires (groupe 2).». 

Cela est particulièrement préoccupant puisque lors d’un appel avec son homologue turc le 3 mars 2021 (bien après le début de l’examen par Affaires mondiales Canada), le ministre de la Défense nationale, l’hon. Harjit Sajjan a discuté des possibilités de coopération supplémentaire dans l’industrie de la défense et le gouvernement n’a communiqué aucune information avec le public sur la nature de la coopération discutée.  

Les actions en cours de la Turquie et son programme de politique étrangère belliqueuse ont démontré qu’Ankara ne peut être considérée comme un allié fiable et qu’on ne peut pas lui faire confiance pour défendre les objectifs et les valeurs de la politique étrangère du Canada.  

Nous demeurons déterminés à poursuivre notre travail avec le gouvernement pour nous assurer que cette erreur ne se répète pas, et que le Canada n’exporte plus d’armements vers des pays qui les utilisent d’une manière qui va à l’encontre des valeurs canadiennes.

-30- 

Le CNAC est la plus grande et influente des organisations arméno-canadiennes populaires des droits de la personne. Travaillant en collaboration avec un vaste réseau de bureaux, chapitres et sympathisants partout au Canada, et avec plusieurs organisations affiliées à travers le monde, le CNAC fait valoir les préoccupations de la communauté arméno-canadiennes pour un large éventail de questions et œuvre à l’élimination des violations des droits de la personne à travers le Canada et le monde.

 

Contact: Sevag Belian 

National.Office@anccanada.org | (613) 235-2622

ANCC NewsletterJoin our newsletter today for ANCC updates!